Chronique n°79 : Lula et les monstres (Christelle Lebailly)

– Dis Layton, tu ne serais pas un ange gardien par hasard ?
– Non, je suis juste une petite voix perchée sur ta tête, rigola l’insecte.
– Comme une conscience ?
– Comme une âme. Lire la suite « Chronique n°79 : Lula et les monstres (Christelle Lebailly) »

Publicités

Chronique n°74 : Isulka la Mageresse – tome 2 (Dorian Lake)

« – Vous osez m’insulter?
– Bien sûr que non. Je vous complimentais.
Kenneth frappa l’air, alors que Scipione contournait la table, rendant l’affrontement plus délicat.
– Si je devais vous insulter, je parlerais plutôt de votre mère. N’êtes vous pas le seul roux de la famille? » Lire la suite « Chronique n°74 : Isulka la Mageresse – tome 2 (Dorian Lake) »

Chronique n°42 : The Mortal Instruments – tome 1, La Cité des ténèbres (Cassandra Clare)

À la lumière du jour, ses yeux avaient la couleur du miel et en ce moment même ils étaient…braqués sur elle.
Il leva un sourcil.
– Tu as quelque chose à me dire ?
Clary décida sur-le-champ de trahir la cause féminine.
– Ces filles, là-bas, à l’autre bout du compartiment… Elles te regardent.
Jace répondit avec une complaisance tranquille.
– C’est normal, je suis beau à tomber par terre.
– Ce n’est pas la modestie qui t’étouffe !
– La modestie, c’est un concept de laid. Les humbles régneront peut-être un jour sur le monde ; en attendant, il appartient aux vaniteux.

Lire la suite « Chronique n°42 : The Mortal Instruments – tome 1, La Cité des ténèbres (Cassandra Clare) »

Chronique livresque n°30 : Blood Moon (Axelle Law)

– Quoi qu’il en soit, je ne veux pas d’une âme..
– Mais qui voudrait d’une âme? hoqueta Liloth d’un air outré. Et en plus, cela ne sert strictement à rien. Regarde-moi, je suis bonne à souhait avec ou sans âme. Ce n’est qu’une chose encombrante qui n’a pas forcément d’utilité, crois moi. Lire la suite « Chronique livresque n°30 : Blood Moon (Axelle Law) »

Chronique n°25 : 17 Lunes (Kami Garcia & Margaret Stohl)

Cette chronique sera plutôt courte, car j’ai déjà fait une chronique sur le tome 1 (ici), donc la plupart des éléments sur le style d’écriture et autre auront déjà été exposés en détails. Cette chronique ne contient pas de spoil, même si vous n’avez pas lu le tome 1 (évitez juste de lire le résumé du tome 2 dans la partie présentation). Lire la suite « Chronique n°25 : 17 Lunes (Kami Garcia & Margaret Stohl) »

Chronique n°24 : 16 Lunes (Kami Garcia & Margaret Stohl)


🌪🌘Présentation 🌘🌪


16 Lunes (t1), Kami Garcia Margaret Stohl

Série : Les Enchanteurs

Titre : 16 Lunes

Tome n° : 1/4

Auteures : Kami Garcia & Margaret Stohl

Édition : Hachette Jeunesse / Le Livre de Poche

Nombre de pages : 640

Date de publication : 2010

Prix : 18€ / 8.90€

Résumé :

Ethan a longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous ses efforts, elle tombait sans qu’il puisse la sauver. Il se savait lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée . Elle était belle et mystérieuse. Si Ethan avait su qu’en même temps que cette fille surgirait aussi une malédiction… Il était éperdument amoureux, mais cet amour était perdu d’avance.


🌪🌘 Avis 🌘🌪


🌓Pourquoi as-tu lu/acheté ce livre?

J’ai lu ce livre une première fois il y a quelques années, lors de la sortie du premier tome. Je ne me rappelais pas grand chose de ma première lecture, à part la fin. Autant dire que cette relecture a été une redécouverte du livre. J’avais oublié tellement de choses! J’avais envie de le relire depuis un petit moment, mais je n’arrivais pas à me lancer. Finalement un bookstagrameur (@enchanteurlitteraire) a dit en story vouloir le relire, so, je l’ai relu avec lui (sa chronique juste ici). Et j’ai adoré. Ce livre est magique. Un vrai coup de cœur. Et pourtant, j’avais quand même peur de moins aimé que la première fois. Après tout, je devais 12 ou 13 ans, donc, les perspectives changent.. mais non. Je l’ai encore plus aimé.

🌪Le style d’écriture

J’ai beaucoup aimé le style des deux auteures. Il est fluide, agréable à lire. Là encore, j’avais peur de ce que j’allais trouver. Mais l’écriture n’est pas particulièrement enfantine, ce qui a été un soulagement. Le vocabulaire utilisé bien que sans prétention est recherché. Comme vous commencez à le savoir, je ne suis pas vraiment fan des livres écrits à la première personne. Et pourtant, cela ne m’a pas du tout dérangée dans ce livre. Je viens juste de le remarquer justement en me posant la question pour l’article.

🌓Histoire et Personnages

ethan lenaL’histoire se déroule dans une petite ville de Caroline du Sud, aux États-Unis. Gatlin est une ville marquée par l’Histoire, et notamment par la guerre de Sécession. On y retrouve Ethan Wate, jeune lycéen qui n’a qu’un rêve : partir de là, s’enfuir de la ville pour ne plus jamais revenir. Sa plus grande peur : rester coincé dans cette ville, comme son père et les dizaines d’autres génération de Wate avant lui. La mère d’Ethan est morte dans un accident de voiture quelques mois auparavant, et son père se terre depuis dans son bureau pour écrire un énième livre. Les jours sont les mêmes, et défilent tout simplement. Ethan fait des rêves, des cauchemars depuis des mois. Une fille, qu’il perd, chaque nuit, sans pouvoir voir son visage. Il se met à rêver d’elle le jour, se demandant qui elle est, pourquoi les rêves reviennent chaque soir le hanter.

Et puis, une nouvelle arrive en ville. La nièce de ce Vieux Fou de Ravenswood, Lena. Complètement décalée, avec de larges habits noirs ou gris, un collier de breloques et des chaussures usées, elle est tout ce que recherche Ethan. Elle est étrangère, a vu le monde, apporte de la nouveauté. Il se rend alors compte d’une chose. Ce n’est pas qu’une impression, il l’a déjà vu. Il en est persuadé. Il la voit, toutes les nuits depuis des mois. Il en rêve tous les jours. La fille qu’il perd, chaque nuit. C’est elle. Qui est-t-elle? D’où vient-elle? Et surtout, quels mystères recèle-t-elle?

L’histoire est intéressante, bien menée et pleines de rebondissement. Les auteures nous medaildonnent les informations une par une, dans un compte goutte haletant. Et les jours défilent de plus en plus en vite. Ce que j’ai adoré également, c’est que ce n’est par une histoire fantastique comme les autres. Pas de vampires ou de loup-garous, pas de fées ou de père Noël. Ici on parle d’Enchanteurs, bons ou méchants, dotés chacun de pouvoirs particuliers. J’ai adoré l’histoire entre Ethan et Geneviève, et même en l’ayant déjà lu, je ne me rappelais pas du tout de ce qu’il se passait. J’ai donc été très surprise, et j’ai adoré ça.

Tous les personnages sont géniaux. Les gentils comme les méchants. J’ai adoré Ethan et Lena. Ça doit être la première fois que les personnages principaux ne m’agacent pas. Ils sont bien travaillés et très cohérents. Et je dois dire que ça fait du bien de lire une saga

ridley
Ridley

avec un garçon en personnage principal. Parce qu’en ce moment, on voit beaucoup beaucoup de filles. C’est très bien, mais je les trouve souvent agaçantes.. Donc bon, je suis contente de retrouvé un garçon au centre d’un roman. J’ai adoré Link aussi, la bouffé d’air frais de la ville. Il est drôle, foncièrement gentil, plein de charme. Il est souvent complètement insensé, mais ça arrive même aux meilleurs n’est ce pas? Et Ridley. J’ai hâte de la retrouver aussi dans le second tome. Je me rappelle vaguement qu’elle évoluait, mais je ne saurais dire comment. Affaire à suivre!

E N  B R E F : Cette relecture a été géniale. Ce livre est un coup de coeur. L’histoire est bien travaillée, le contexte installé très bien, les personnages attachants, drôles, et dotés d’une répartie absolument merveilleuse. J’ai vraiment hâte de relire le tome 2, de redécouvrir tout ce que j’ai pu oublié! Je vous conseille cette saga, qui diffère vraiment de ce qu’on peut voir d’ordinaire en fantastique!

🌪Note : 20/20

Style d’écriture : 5/5

Scénario : 5/5

Personnages : 5/5

Ressenti : 5/5


🌪🌘Extraits 🌘🌪


Je me nourrissais peut être de chimères. N’empêche, une chimère valait mieux qu’un cauchemar. Même quand le cauchemar portait une jupette de cheerleader.

2 septembre – La Nouvelle


– Privé signifie privé. […]
– Tu es dingue. Vous ne faites que consulter de vieux papelards qui toment en miettes.
– « Si tu révèles tes secrets au vent, ne lui reproche pas de les répéter aux arbres ».
– Khalil Gibran.
– « Trois hommes peuvent garder un secret si deux d’entre eux son morts. »

13 octobre – Marian la Bibliothécaire


– Une thaumaturge. Une première dans la famille.
– J’imagine que c’est un mot prétentieux d’Enchanteur pour désigner une guérisseuse?

1er novembre – Les Mots sur le Mur


– Insinuiez-vous que ma fille ment?
Il l’a gratifié de son sourire de star.
– Du tout, ma chère. J’affirme que votre fille ment. J’espère que vous saisissez la nuance.

16 décembre – Jugement Dernier


– Lena Duchannes! Si jamais tu recommences à m’attaquer à coups d’escalier, je te dénonce en personne au conseil de discipline.

11 février – Joyeux Anniversaire


Je ne t’ai jamais aimée autant qu’en cet instant. Et je ne t’aimerais jamais moins qu’en cet instant.