Articles spéciaux

Je n’achète plus sur Amazon (Fnac, etc..)

Coucou! Je vous retrouve aujourd’hui pour un article un peu particulier. Je veux partager avec vous une décision que j’ai prise en ce début d’année.

J’ai décidé de ne plus acheter de livres sur Amazon/FNAC.

la fnac

Pourquoi?

Tout d’abord, parce que j’en ai la possibilité. Habitant dans une ville (Aix-en-Provence), j’ai suffisamment d’autres endroits où acheter des livres, sans que ça ne pose de « réels problèmes » de temps, d’organisation etc. La ville est pleine de petites librairies, indépendantes ou non, qui me permettent de trouver en général ce que je cherche.

librairie de provenceEnsuite, si cette idée me trottait dans la tête depuis un moment, c’est l’annonce de la fermeture de la Librairie de Provence qui m’a faite réagir. Cette librairie a vu ses rayons désertés depuis plusieurs mois, et je pense que c’est en partie parce que la FNAC est installée deux rues plus loin.. Et apprendre sa fermeture, ça m’a vraiment réveillée sur ce point.. Du coup, j’évite de mettre un pied à la FNAC, et je privilégie depuis peu les petites librairies. En même temps, j’ai arrêté d’acheter sur Amazon, pour des questions d’éthiques, que ce soit sur le traitement des salariés, ou sur des questions écologiques (on évite le transport de colis, et surtout le gaspillage, on sait qu’Amazon remporte la palme d’or pour ça quand même). D’ailleurs je n’ai pas arrêté que pour les livres, j’ai arrêté pour toutes les petites conneries que je pouvais commander sur ce site.

2 mois plus tard, on en pense quoi?

astérix BDQue j’ai bien fait! Ça m’a permis de découvrir tout un tas de petites librairies, et de diversifier mes lectures (en redécouvrant l’univers des BD par exemple.. mon porte-monnaie ne me remercie pas..). Les petites librairies sont à taille humaine, et c’est hyper agréable. On sent une réelle différence, et j’ai trouvé ça hyper cool. D’autant que je n’aime pas trop les foules, alors être « coincée » à la FNAC un samedi après midi (en, sachant que le rayon livre est au sous-sol, donc un endroit clos sans lumière directe..),ce n’était pas vraiment quelque chose de génialissime (ça ne m’a jamais empêchée d’y venir, mais quand même).

J’ai découvert donc quelques librairies assez sympas, chacune spécialisée dans un « type » de livre que je lis. Le Book In Bar (librairies proposant des livres en anglais, mais également en espagnol, en japonais etc..), La Bédérie (spécialisée en BD! Et je l’adore, même si elle me ruine), Rêve de Manga (devinez leur spécialité?), et bien, sûr la Librairie Goulard et la Librairie de Provence!

Résultats?

Plein de petites rencontres avec des libraires ultra cools, des découvertes livresque étonnante et un porte monnaie en perdition. Le rêve non?

Et bien sûr…

Ça ne veut pas dire que je juge qui que ce soit hein. On habite pas tous en ville, et on a pas tous la possibilité (ou l’envie tout simplement), d’abandonner Amazon ou la Fnac. Mais perso, je suis hyper contente de ce choix, et même si en cas d’extrême urgence (si on peut dire ahah), je pourrais passer commande sur Amazon ou la Fnac, je pense continuer un maximum à acheter en librairies indépendantes! La seule exception, c’est pour les livres numériques. Comme j’ai une Kobo (la marque de la Fnac), je n’ai pas vraiment d’autres alternatives (si vous avez des idées, je suis preneuse!).

C’est tout pour moi, aller bisous et à très vite!

Am’

 

7 commentaires sur “Je n’achète plus sur Amazon (Fnac, etc..)

  1. Kobo ça reste format epub non? Je ne suis plus sûre. Parce que si oui il existe d’autres sites qui vendent au format epub, parfois directement sur le site de la ME concernée! Pour ma part j’évite Amazon également, je n’y commande que lorsque le prix du livre en Belgique n’est pas le prix éditeur (ils sont pros pour ça et y a parfois facilement 3eur de différence et sur 10 livres lus par mois donc bah presque autant d’achetés pour suivre ça fait 30eur d’économisés c’est pas négligeable quand on a beaucoup d’autres frais au quotidien, vive la vie d’étudiante avec un chien malade à charge en plus). Et sinon je commande exclusivement sur Bookdepository pour les mêmes raisons, les livres VO en librairies sont extrêmement chers là on parle de parfois 10aine d’euros de différence… J’aimerais avoir la possibilité de ne pas en tenir compte mais malheureusement ce n’est pas possible. 😔

    Aimé par 2 personnes

  2. Depuis que j’ai découvert les Gibert à Paris, j’essaye de n’acheter plus que là-bas, parce que l’occasion n’a que des bons cotés pour moi ! Sur Amazon, ça devient de plus en plus rare ! Je le fais encore parfois, quand j’ai besoin de quelque chose rapidement, parce que je ne monte pas à Paris tous les jours, et que sinon j’habite dans la campagne profonde, et qu’il n’y a pas de médiathèque, en plus ! J’ai même trouvé des VO plus rentables sur place que sur Amazon, chez Gibert, miracle ! 😀 Mon bonheur de fouiner dans les étagères sera toujours plus fort !

    J'aime

  3. J’aurais peut-être envie de mettre un petit bémol à ta décision, même si je la respecte. Malgré tous les défauts d’Amazon, et je n’ai sincèrement pas envie de prendre sa défense, il est le meilleur site pour les auteurs autoédités. Sans lui, mon livre n’existerait pas du tout en version papier. Sans lui, il n’aurait même pas été publié. Kobo (puisque mon livre y est aussi) et Amazon ont leurs bons côtés… à côté de tous leurs mauvais. Les boycotter complètement fera peut-être plus de mal à d’autres qu’à eux 😉

    J'aime

  4. Hello !
    Je ne vais jamais en ville donc c’est compliqué d’acheter dans des petites libraires mais j’aimerais beaucoup en avoir l’occasion !
    Par contre, mon chéri vient d’Aix en Provence et j’adorais aller à la librairie de Provence, elle va vraiment fermer ? Je suis trop déçue pour elle !

    J'aime

  5. Je n’ai jamaid commandé sur Amazon et je me porte très bien 😊 Le seul moment où je commande sur la Fnac c’est quand j’ai besoin d’un livre rapidement, si je dois le lire pour l’école, par exemple. Si je veux un livre qui n’est pas dispo en librairie je le commande dans la librairie même 😊

    J'aime

  6. C’est une excellent décision ! On ne se rend pas toujours compte du pouvoir que l’on a en tant que consommateurs… ta prise de conscience et surtout ton action est toute à ton honneur. Ça me donne à réfléchir, moi qui adore traîner dans les rayons de Cultura… même si j’achète aussi en petite librairie…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s