Chronique livresque n°40 : Sous le même ciel (Erika Boyer)

 

A + H = Ciel


slmc


slmcTitre : Sous le même ciel

Auteure : Erika Boyer

Édition : Auto-édition

Nombre de pages : 369

Date de publication : 22 novembre 2017

Prix : 15.90€

Résumé :

Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis. Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié. Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens.


slmc


Tout d’abord, je remercie infiniment l’auteure d’avoir accepté de m’envoyer son livre, qui a été encore plus beau que je ne le pensais. Je m’attendais à une belle histoire d’amour, mais pas à un tel tourbillon destructeur de sentiments. Erika, merci pour ce coup de cœur.

Petite remarque, l’auteure donne à la fin du roman quelques titres de chansons qui ont accompagné son écriture. Ce qui m’a fait sourire, c’est de voir que ce sont des titres que j’écoute déjà depuis 3 jours sans m’en rendre compte.

– ‘7 years old’ de Lukas Graham – ‘Hope There’s Someone’ d’Anthony And The Johnsons – ‘Stay With Me’ de Sam Smith – ‘Say you won’t let go’ de James Arthur – See You Again’ de Wiz Khalifa et Charlie Puth – ‘Flares’ de The Script

☀ ☁ Pourquoi avoir lu/acheté ce livre?

Je trainais sur simplement.pro quand je suis tombée sur ce livre. Le résumé m’a beaucoup intéressée. J’avais envie de découvrir la vie d’un enfant qui doit s’intégrer dans un pays étranger, qui doit tout recommencer. J’avais envie de lire une romance pure et légère (après Hurlevent -avis ici– que j’ai adoré, mais qui était très intense et après Driven que je n’ai pas du tout aimé).

☁ ☀ Le style d’écriture

Sublime. Simple, claire, fluide, agréable à lire. J’ai eu l’impression de glisser sur les pages, de vivre l’histoire plus que de la lire. J’ai eu l’impression de connaître l’histoire, comme si je l’avais vécue. Une magnifique immersion du lecteur, une description nette et brute des sentiments des personnages, un souffle de vent qui sonne vrai. Je pense lire les deux autres livres de l’auteure.

☁ ☀ Histoire et personnages

Ce roman raconte l’histoire d’Alejandro, jeune garçon espagnol, obligé de quitter l’Espagne pour suivre ses parents qui souhaitent s’installer en France. Alejandro quitte tous ses repères et désespère. Il n’a pas vraiment d’amis, juste un groupe de personnes qui restent ensemble pour ne pas être seules. Il est sûr qu’ils l’oublieront vite, et déprime un peu.

En arrivant dans la nouvelle maison, il rencontre un de ses voisins, Hugo. Ce dernier vit avec sa grand-mère depuis le tragique accident de voiture qui a emporté ses parents. Hugo est un garçon extravertie (a priori tout le contraire d’Alex). Son rêve : devenir magicien. Alex et Hugo deviennent rapidement amis. Le jeune espagnol peut voir de sa chambre celle d’Hugo et son jardin. Il remarque son voisin, allongé dans l’herbe. Il le rejoint. Un rituel commence. Les deux garçons deviendront des meilleurs amis. Ce rituel les accompagnera tout au long de leur amitié.

Rapidement, Alex commencera à nous parler de ses sentiments amoureux pour Hugo. S’ensuivra une lutte sans merci contre lui même pour contrôler ses sentiments, ses désirs, ses envies. Par peur du rejet, de l’humiliation, de la solitude, il restera silencieux pendant des années, jusqu’à ce que.. No spoil!

Parlons peu, parlons bien, c’est parti pour les personnages. Je les ai tous adoré. Chacun à leur manière. Alex, attachant, décalé, je me suis beaucoup identifiée à lui. J’ai compris ce qu’il ressentait, pour l’avoir ressenti parfois. C’est un personnage doux, complexe, magique. Hugo, c’est un vent frai. Insaisissable, sublime, adorable. Passionné par le ciel, il est un mystère, et le découvrir a été un vrai plaisir. Benito est le petit frère d’Alejandro. Il est son opposé. Extraverti, adoré de tous. Il est adorable et protecteur envers son grand frère qu’il aime plus que tout. Il ressent la douleur d’Alex et est prêt à tout pour la voir cesser. Lui même ne choisit pas des sentiers faciles, il est amoureux de la meilleure amie de Hugo, Melody, malheureusement plus intéressée par la gente féminine. Cet amour à sens unique m’a beaucoup touchée, d’autant que Melody souffrait également de la souffrance de Beni. Greenie est un gros nounours. Ce genre d’ami géant, avec un coeur énorme. Le genre de type chez qui on court à toute heure du jour et de la nuit pour pleurer et être réconforté. Laurent a mis plus longtemps à me convaincre, mais je suppose que c’était obligé avec le point de vue l’Alex!  C’est une petite bande extrêmement attachante, et la quitter me déchire..

EN BREF : J’ai le cœur en miettes. Ce livre est une perle, une petite pépite que je suis très heureuse d’avoir lue. Ce roman fait officiellement parti de mes coups de cœur. L’histoire est prenante, pleine de leçons de vie, pleine de sentiments et d’amour. C’est une de ces lectures lumineuses, comme j’aime les appeler, qui vous prend aux tripes et que vous gardez en vous longtemps. Les personnages sont beaucoup trop attachants, l’écriture de l’auteure, beaucoup trop fluide. Les 360 pages sont passées à une vitesse folle, et même en faisant trainer la lecture, le livre ne m’a pas tenu plus de 3 jours.. A lire pour tous les amoureux de romance, et pour tous les autres.

☁ ☀ Note : 20/20

Plume de l’auteure : 5/5

Personnages : 5/5

Scénario : 5/5

Ressenti : 5/5


slmc


Chaque fois que tu me manques, je lève les yeux et je me souviens que nous ne sommes pas si loin, que nous vivons sous le même ciel.


Donne-moi juste un brin de sourire
Ou un tout petit éclat de rire
Je me contenterai de tes yeux
Si tu veux rester silencieux


Mon cœur balance entre trois hommes : celui que tu étais, celui que tu es et celui que tu seras.


Tu as mis de la magie dans ma vie.


Oui, je vais vivre.


A + H = Ciel

slmc

Publicités

5 commentaires sur “Chronique livresque n°40 : Sous le même ciel (Erika Boyer)

  1. Quelle chronique… Tu as retourné mon petit coeur avec tes mots ;~; Alors c’est moi qui te remercie ! Merci d’avoir donné une chance à ma plume et à mon roman, merci d’avoir compris le livre et d’avoir fait vivre Alejandro et Hugo à travers ta lecture, merci beaucoup ♡

    Je suis tellement heureuse de voir que ce roman t’a plu (même si tu me l’avais dit à la fin de ta lecture, là, j’ai ton avis détaillé), ça me touche énormément et je ne trouve plus forcément les mots pour te remercier…

    Aussi, j’espère que mes deux autres livres te plairont si tu as l’occasion de les lire, même s’ils sont assez différents. ‘Le langage des fleurs’ est bien plus léger et ‘Pardon’ aborde un sujet très sensible, j’ignore ce que tu en penseras mais si tu les lis, je serai vraiment heureuse d’avoir ton avis dessus !

    Encore merci de m’avoir lue et merci pour cette belle chronique qui fait franchement plaisir ♡

    P.S. : J’embête tout le monde avec ça (pardon ha ha) mais si tu as une minute pour poster ton avis sur Amazon, cela m’aiderait beaucoup, s’il te plaît !

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis contente que ma chronique t’ait plu! J’ai hâte de découvrir tes autres romans, car en plus de l’histoire à tomber, c’est ta plume qui m’a fait chavirée!
      (Mon avis est sur Amazon également 😉 )

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s