Articles spéciaux·Non classé

Les livres d’occasion, pour ou contre?

Au début, plutôt contre..

disgustIl y a quelques mois, je vous aurais dit « CONTRE! ». Il était hors de question d’acheter un livre abîmé, lu et corné par quelqu’un d’autre. Et puis, on ne sait jamais dans quel état le livre va arriver. La notion de « bon état » est assez subjective.. Donc bon, ce n’était pas franchement quelque chose que me faisait rêver.

belle 5

Mais finalement..

Maintenant, avec plus d’une trentaine de livres d’occasion en biblio, on peut dire que j’ai changé d’avis sur la question. On peut souligner quelques avantages.

Premier point positif : le prix. Les livres d’occasion sont moins chers, ce qui peut être bien quand on a très envie d’un livre, mais que la fin du mois approche (25€ le livre chez certaines éditions, ça fait réfléchir). Je ne critique pas les prix pratiqués sur le marché, mais je souligne juste que nous n’avons pas forcément les moyens d’acheter tout le temps neuf. Donc pour ça, un gros point positif. Attention cependant, soyez attentifs aux frais de port! Il arrive parfois que le livre d’occas vous revienne plus cher qu’un neuf, ce qui est légèrement contre productif.

livre-poubelle1Un second point positif : le recyclage. Et oui. Je ne suis pas une experte en écologie, mais, faire du recyclage de livre, je suppose que c’est bien pour nous, mais aussi pour Madame la Planète. Ça fait ça de moins à la poubelle pour le moment, et surtout, ça fait un exemplaire de moins à imprimer (donc, on évite le gaspillage de feuilles, d’encre, et j’en passe). Alors, non effectivement, ce n’est pas forcément votre petit livre acheté d’occas qui va arranger l’état de la Terre, m’enfin, petit à petit, ça fini par avoir des répercussions. Un peu comme éteindre les lumières en sortant d’une pièce. Si vous êtes tout seul à le faire, ça ne fait pas beaucoup d’économie, mais si on le fait tous, ça fini par compter.

Un troisième point positif : tous les livres d’occasion ne sont pas en mauvais état. J’achète des livres d’occasion, mais j’ai des limites. Quand le vendeur marque « acceptable », c’est en général que le pauvre livre a connu des jours meilleurs. Je me limite aux livres décrits comme neufs, en très bon ou en bon état. Mais je ne descends jamais au dessous, il ne faut pas abuser non plus, le but est quand même que je le lise le livre.

rapunzel.gifUn dernier point positif : on peut tomber sur de vraies pépites, qu’on connaissait mais qu’on était pas sur d’aimer ou qu’on ne connaissait pas! Sans ça, je n’aurais probablement jamais lu ni Legend ni Red Queen, sans parler de la fin de la saga des Enchanteurs, ou encore de la saga Autre-Monde que je n’aurais jamais découverte. Je n’aurais pas non plus acheté La Fille du Train, ou l’Enfant du Titanic, Le Soleil est pour toi, ou encore Eleanor and Park. Ça permet de lire de nouveaux livres, de sortir de notre zone de confort sans trop de risques. J’achète notamment beaucoup de New Romance d’occasion par exemple, car je suis assez difficile avec ce genre donc je préfère avoir les livres à moindres coups. Ça permet aussi de se lancer dans de longues séries sans pleurer d’avance pour notre porte-monnaie. Pour Autre-Monde par exemple, qui fait 7 tomes, ça m’aurait un peu refroidie à 20€ le grand format même si les couvertures sont magnifiques (bon la saga est sortie en poche également ce qui revient à 8€ le tome, mais si on peut l’avoir à moitié prix et en bon état, c’est pas mal non plus n’est ce pas?).

Donc au final, plutôt pour?

OUI. Pour résumé, les livres d’occasion sont une bonne alternative pour les accros, la tranche n’est pas toujours cassée et les vendeurs ne sont pas tous des arnaqueurs. Bon évidemment, si vous êtes plutôt du genre maniaque, ça risque d’être compliqué, car il arrive souvent qu’il y ait de petites égratignures, ou pliures ou que sais-je, mais dans l’ensemble, c’est tout à fait surmontable.

 

Où acheter des livres d’occasion?

IMG_20171015_144041_736

Personnellement, je les achète surtout sur Amazon. Notamment chez les vendeurs Book Depository (pour les livres en anglais), momox (livres en français) ou encore RecyLivre. Selon les prix et l’état du livre, il m’arrive de commander également sur Price Minister.

Mais pour ceux qui ne sont pas fans de l’achat par internet, il est aussi possible d’acheter des livres à des bookstagrameurs qui en vendent (déjà fait deux fois, auprès de @andrealitdeslivres et instadeline_books). Cela arrive occasionnellement, je n’ai pas encore vu de boutiques/comptes sur insta spécialisé(e)s la dedans, mais qui sait. Vous pouvez aussi en trouver dans des librairies spécialisées (Gilbert Jeunesse, par exemple) ou d’autres libraires qui en vendent en plus de leurs autres livres.

6b87862b40541f9aaae7e88359dfaac3 - Copie - Copie

4 commentaires sur “Les livres d’occasion, pour ou contre?

  1. Depuis que j’ai découvert Gibert Jeune & Joseph, mes achats de bouquins ont carrément changé ! Je n’achète quasiment plus que de l’occasion (rien que pour le prix déjà !) Recyclivre, les deux fois où j’ai reçu, l’etat était vraiment pas ouf. J’achète pas mal sur Priceminister aussi ! 😄

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s