Auto-éditions·Chroniques Livresques·Coups de Coeur·Fantaisie·Jeunes auteurs·Livres lus en Octobre·Longues sagas

Chronique n°28 : Les Chroniques d’Utopia tome 1 (A.J. Laplace)

« – Mais comment ?! Un Humain ! lâcha l’un des Vampires.
– Je suis Alzâck Hawk, Messieurs. Vous savez, le meilleur Stratège d’Utopia. Je sais mentir, même à des Vampires. Et je sais créer des pièges, même contre des Vampires. »


⚔🐉 Présentation 🐉⚔


chroniques_d_utopia_1-1Série : Les Chroniques d’Utopia

Tite : Midgard – Le Réveil de l’Avatar

Tome n° : 1/?

Auteur : A.J. Laplace

Édition : Auto-édition

Nombre de pages : 488

Date de publication : 5 août 2016

Prix : 20€ (papier) / 4.99€ (e-book)

Résumé :  Utopia… un monde d’îles volantes où cohabitent magie et technologie dans un océan de vide, l’Astral.
À deux ans, le jeune Alzâck, habitant de la Ligue, se fait kidnapper. Lorsqu’il se réveille, il a perdu la mémoire et se retrouve à l’Empire. Alzâck est sans magie, et il est le seul à ne pas en avoir. Pourtant, il est craint et respecté. À quatorze ans, il est le meilleur Stratège d’Utopia.
Alors qu’il œuvre dans le but d’accomplir son rêve – devenir un Capitaine Corsaire malgré son mal des transports –, sa vie bascule quand il rencontre Saarah Redblood, une Vampire. Il s’éveille en tant qu’Avatar.

Temps réel pour lire le roman : 5 jours

Se le procurer : papier / e-book


⚔🐉 Avis 🐉⚔


🐉⚔ Pourquoi as-tu lu/acheté ce livre?

J’ai eu la chance de recevoir ce livre en version numérique de la part de l’auteur, et je l’en remercie encore. Il m’a proposé mis septembre de le lire, et après m’être penchée sur le résumé, j’ai accepté sans hésitation! Je ne suis pas déçue. Ce livre est vraiment plein d’aventure, c’est de la pure fantaisie comme l’aime! Je pense que ce livre pourrait d’ailleurs être encore mieux si il était mis en BD.. je pense que ça le rendrait encore plus sympa, car le décor est tellement beau que le support BD enrichirait davantage la lecture! Quand on voit ce que donne déjà les illustrations de début de chapitre de Noëlie Dayma, on peut dire que ce livre a du potentiel!

🐉⚔ Le style d’écriture

J’ai eu du mal avec le style de l’auteur au début. Même si l’écriture est fluide, je n’arrivais pas à rentrer dedans, à me plonger dans l’histoire à cause d’une phrase dont je n’aimais pas la tournure, d’un mot qui me perturbait (pas par sa complexité, juste parce que j’avais l’impression d’un autre correspondrait mieux). Mais j’ai fini par m’y habituer, et finalement, j’aime bien. Cela donne de la légèreté au roman je pense. De plus, j’aime bien les points de vus alternés, et il y en a quelques uns, surtout à partir du milieu.

Et bien sûr, je fais une petite mention spéciale à toutes les références de ce livre, notamment à Zelda, Harry Potter et Le Seigneur des Anneaux! Chacune d’elle m’a fait sourire, et elles sont relativement bien placées dans le livre!

cauchemar🐉⚔ L’histoire et les personnages

L’histoire prend place en plein milieu de « l’Astral« , ce que nous pourrions appeler l’espace (avec de l’oxygène cependant). Dans cet immense espace, on retrouve des îles, qui forment les trois principaux peuples de cette société : Le territoire de la Ligue, le territoire de l’Union et celui de l’Empire. Chacun de ces territoires se composent de plusieurs petites îles plus ou moins importantes. empireOn navigue entre ces îles à bord de navires astraux de différentes tailles, et pour différents usages. Les trois factions sont ennemies, elles sont donc constamment en guerre et ne rate pas une occasion de rappeler sa présence aux autres.

illustration-alzack-marque-page

On rencontre donc Alzâck, étudiant de l’Académie Astrale mais également grand Stratège de l’Empire. Ah oui, et aussi, il a 14 ans. Alzâck est donc un jeune prodige, engagé par l’Empereur afin de mener des batailles et sortir les navires de Impériaux de situations délicates, notamment en cas d’attaques de la part des deux autres factions. Il a un rêve : devenir Capitaine Corsaire. Il se prépare donc au concours afin d’obtenir son diplôme. Avec l’aide de Gregory et d’Arcadiia, il mènera plusieurs missions avant d’arrivé enfin aux épreuves finales de l’examen. Il est arrogant, confiant et mériterait une bonne remise en place! Mais il est le meilleur, il n’a plus besoin de le prouver. Il est également le seul habitant d’Utopia à ne pas avoir de magie. Il est considéré comme handicapé, faible, mais il est l’arme la plus puissante du monde. Avec lui, vos devenez invincible.

Le livre est plein d’actions, de rebondissements, de combats et de batailles épiques. J’ai cependant parfois eu l’impression que certains passages étaient confus (notamment la partie avec le réveil de Tepes/Hawk..). Je n’ai pas forcément compris l’utilité de certaines actions, et le livre ne comportait pas assez de révélation à mon goût! Il y a des fois où je restas bête devant une page en me disant « oui, et donc? ». Et c’est vrai que les réactions du personnages m’ont parues trop simple à certains moment. Fin, le truc avec Victoria.. je ne sais pas, mais je m’attendais à un minimum de réaction. Et lui, ça ne le choque pas..

Mais bon, dans tous les cas, j’ai passé un très bon moment à lire ce livre, les personnages sont sympathiques et l’histoire pleine d’actions. Une fois qu’on est rentré dedans, le livre est addictif, je l’ai lu très vite (300 pages en une journée..)! Tout ce que je peux ajouter c’est : combien de temps avant le tome suivant?

🐉⚔ Note : 16.5/20

Personnages : 4/5

Scénario : 4/5

Style d’écriture : ..5/5

Ressenti : 4/5


⚔🐉 Extraits 🐉⚔


« — Mon Dieu, tu es glacé. Tu vas tomber en hypothermie si tu continues comme ça.
— Il doit m’en vouloir à mort… Tout le monde me nomme Stratège d’Utopia, et je n’ai même pas réussi à le sauver…
Des larmes commencèrent à couler sur ses joues. Et, tandis qu’il continuait de parler, sa voix trembla brusquement et il s’affaissa sur ses genoux.
Mélissa l’enlaça aussitôt.
— Non. Je suis sûre qu’il ne t’en veut pas. Vous étiez amis. Et si tu ne me crois pas, la plus grande preuve qu’il ne te déteste pas est qu’il t’a offert sa vie. Il s’est sacrifié pour te sauver.
Ils restèrent un bon moment comme ça, jusqu’à ce qu’Alzâck s’endorme dans les bras de Mélissa. Doucement, elle l’allongea sur le canapé et le couvrit d’une couverture, et resta auprès de lui »


 » Est-ce que tout le monde me voit? Est ce que tout le monde.. m’entend? »


⚔🐉 Booktrailer 🐉⚔



©Les illustrations qui illustrent cet article sont créations de Noëlis Dayma.

6b87862b40541f9aaae7e88359dfaac3 - Copie - Copie

Un commentaire sur “Chronique n°28 : Les Chroniques d’Utopia tome 1 (A.J. Laplace)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s