Chroniques Livresques·Contemporain·Edition Milan·LGBT·Livres lus en Juillet

Chronique n°19 : Cette fille c’était mon frère (Julie Anne Peters)

 

(Fan art d’origine : https://fr.pinterest.com/pin/333759022375867322/)


🏳️‍🌈👗😊 Présentation 😊👗🏳️‍🌈


 cette-fille-cetait-mon-frereTitre : Cette fille c’était mon frère
 
Auteure : Julie Anne Peters
 
Édition : Milan
 
Nombre de pages : 380
 
Date de Publication : 2016 (pour cette édition)
 
Prix : 13.90€
 

Résumé :

« Depuis le début, j’avais l’impression d’avoir une grande soeur plus intelligente, plus sympa, plus jolie – du moins, elle l’aurait été si elle avait pu s’habiller en fille… »

Regan voudrait juste être une ado comme les autres. Mais comment trouver sa place dans l’ombre d’un frère génial et populaire ? Un frère dont elle est la seul à partager le secret. Un secret qui ne veut plus l’être et qui va tout bouleverser. 


🏳️‍🌈👗😊 Avis 😊👗🏳️‍🌈


LGBT-Rights😊👗 Pourquoi avoir lu/acheté ce livre?

Je l’ai acheté il y a un moment. Je voulais lire un livre sur le thème LGTB, et ma libraire m’a conseillé celui-ci! J’ai décidé de le lire, car je me suis rappelée que j’avais commencé le challenge #AdieuLaPAL (de @muffinsandbooks) pour cet été! Et au bout d’une semaine, j’avais ajouté des livres dans ma PAL, mais je n’en avais pas enlever du tout! 😂

👗🏳️‍🌈 Le style d’écriture

J’ai bien aimé le style de l’auteure. Pour le coup, l’auteure nous inclue dans l’histoire. Elle nous fait ressentir avec beaucoup de force les sentiments des personnages, on se sent blessé à la place des personnages, on sent la souffrance de l’une et de l’autre. On ne sait plus où donner de la tête. On cherche sans cesse à savoir qui est la gentille qui est la méchante, sans jamais vraiment savoir. J’aime beaucoup.

transgender_by_drewkun2010-d319l8k😊👗 L’histoire et les personnages

L’histoire de base : Regan a un grand frère, qui est transsexuel. Elle est la seule à le savoir, et Liam s’appuie largement sur elle pour l’assumer. J’ai beaucoup aimé l’histoire. Elle est « classique », ce sont les personnages et le style de l’auteur qui ont donné un petit plus à l’histoire.

Les personnages sont très touchants. On est partagé entre plusieurs sentiments vis-à-vis d’eux. Notamment pour Luna, pour qui j’ai des sentiments mitigés. Elle m’exaspère d’un côté, car elle ronge littéralement Regan sans s’en rendre compte. Mais en même temps, sa souffrance est tellement palpable. Fin, quand on y réfléchi, imaginez que vous devient vous planquer dans un corps du sexe opposé. Imaginez, si vous deviez vous habiller différemment, vous comporter différemment.. fin je détesterais qu’on attende de moi de grandes performances en sport. Donc bon, j’avoue avoir compris Liam quand son père lui a forcé la main sur le hand ou je ne sais plus quoi.

Regan, je suis à fond avec elle tout le temps. Bon, y’a bien des moments où j’avais envie de lui dire ‘STOP! Vis ta vie on verra plus tard pour les problèmes de Luna!’. Mais je comprends totalement au bout d’un moment pourquoi elle agit comme ça. Elle doit l’aider, parce qu’elle souffre autant que Luna de cette transition, et du rejet des autres face à cette transition.

UN SEUL POINT NEGATIF : La fin. Non mais c’est quoi ça? On dirait que l’auteure a été interrompue au milieu de son chapitre et s’est juste arrêtée là. Elle nous a planté là, avec une fin en queue de poisson et c’est vraiment quelque chose que je déteste. A mort. Ça a été une douche froide sérieusement. Je pense que c’est malheureusement une des raisons pour lesquelles ce livre n’a pas été un coup de cœur.

Après, globalement, c’était une lecture très agréable, dans laquelle il était facile de rentrer (et des livres faciles après une journée de boulot dans les pattes, c’est vraiment quelque chose de cool!).

Je le CONSEILLE à toutes les personnes qui voudraient se lancer dans des lectures LGBT! 🙃

👗🏳️‍🌈Note : 14/20

Scénario : 3/5

Personnage : 3/5

Style d’écriture : 5/5

Ressenti : 3/5


🏳️‍🌈👗😊 Extraits 😊👗🏳️‍🌈


« Luna », se répéta-telle doucement. Plutôt approprié, tu ne crois pas ? Une fille qu’on ne peut voir qu’au clair de lune ?

Chapitre 1, page 11


Toute cette histoire de stéréotypes sexuels, de rôle conforme, me rendait perplexe. Pourquoi ne peut-on pas accepter les gens comme ils sont, tout simplement ?

Chapitre 6, page 85


Je voulais juste essayer une robe. Il n’avait pas besoin d’appeler la sécurité.

Chapitre 20, page 279

4 commentaires sur “Chronique n°19 : Cette fille c’était mon frère (Julie Anne Peters)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s