Chroniques Livresques·Coups de Coeur·Edition Le Livre de Poche·Livres lus en février·Pentalogie·Steampunk

Chronique Livresque n°6 : Sans Âme (Gail Carriger)

5


🌂🎩 Présentation 🎩🌂


sans-ame-gail-carrigerTitre : Le Protectorat de l’Ombrelle, une aventure d’Alexia Tarabotti, tome 1 : Sans Âme

Auteur : Gail Carriger

Tome : 1/5

Éditeur : Le Livre de Poche

Nombre de pages : 432

Date de parution : 2012

Prix : 7.30€

Résumé :

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales.

Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, ne lui avait pas été présenté !

Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire.

Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame -t-il réellement dans la bonne société londonienne ?


🌂🎩 Avis 🎩🌂


🎩 Pourquoi as-tu acheté / lu ce livre ?

Ce livre est une très gentille attention de ma libraire, qui me l’a glissé dans le sac lorsque j’ai acheté ‘The Memory Book‘ de Lara Avery et ‘Avant toi‘ de Jojo Moyes en janvier. Normalement, on pouvait l’avoir au bout de deux folios offerts, mais elle me l’a quand même donné (en somme, soyez toujours sympas et fidèles avec vos libraires, ça ne coûte rien 😉 ). J’ai tout de suite beaucoup apprécié le résumé, qui m’a fait sourire. Ce livre avait l’air léger et sympathique. Je l’ai choisi dans ma bibliothèque rapidement, un jour où j’étais en retard au lycée et où il me fallait un livre dans le sac (on ne sait jamais, ça sert toujours). Comme j’étais en retard donc, j’ai pris le plus petit qui me tombait sous la main (à cause du poids, mais aussi parce que j’ai toujours peur d’abîmer mes grand format dans mon sac), et c’est tombé sur celui ci.

🌂 Le style d’écriture

Le style est agréable et l’écriture facile à suivre. L’auteure nous donne des descriptions sans nous étouffer avec ce qui est plutôt un bon point. J’ai eu un peu de mal au début à voir où l’auteure voulait nous amener, mais très vite, on rentre dans l’histoire. Le dénouement a mis un peu de temps à arriver à la fin, mais ce n’est pas si terrible. Et contre toute attente, ce livre a été une très bonne lecture, et même un coup de cœur je pense. J’espère pouvoir rapidement me procurer le tome 2.

🎩 L’histoire et les personnages

L’histoire est bien ficelée et très intéressante. Les personnages l’enrichissent de manière incontestable, mais rien que le contexte et l’histoire de base sont vraiment chouettes. Les personnages sont délicieux. Si je devais les décrire en un seul mot, c’est vraiment celui-ci que j’utiliserais. Mlle Alexia est drôle, a une bonne répartie, et vit un peu hors de son temps. Lord Maccon est.. grincheux, morose, mais il a une bonne répartie et franchement, on fini par vraiment l’apprécier (ou alors comme moi, on l’aime dès le début..). Ivy, la meilleure amie d’Alexia est assez drôle, c’est une demoiselle délicate, d’une sensibilité excessive (qui va avgec l’époque) et dotée d’un goût douteux en terme de chapeaux.. (la description d’un de ses chapeaux m’a d’ailleurs beaucoup fait penser au chapeau à volaille de la grand-mère de Neville Londubat.. 😂 ). La famille d’Alexia.. je ne vais pas m’étendre dessus.. elle est exécrable. Que ce soit sa mère, ses sœurs ou son beau père, y’en a pas un pour attraper l’autre. Heureusement qu’Alexia est une forte tête, sinon, ils lui auraient marcher dessus. Un autre personnage qui donne un charme non négligeable au livre : Lord Akeldama. Il me rappelle un peu Archibald de ‘La Passe Miroir‘ de Christelle Dabos (publié chez Gallimard). C’est un personnage loufoque, avec un style vestimentaire varié pour le moins singulier (voir trop singulier pour la pauvre Aristocratie Anglaise de l’époque!). Il est gentil, drôle, et d’une curiosité insatiable. Je l’ai vraiment adoré!

🌂 Note : 5/5

Scénario : 5/5

Personnages : 5/5

Écriture de l’auteur : 5/5

Ressenti : 5/5


🌂🎩 Extraits 🎩🌂


 “Il n’était de toute évidence pas des plus futés, car il lança sa tête en avant tel un serpent, plongeant de nouveau vers son cou pour la mordre.

– Mais enfin! s’écria Alexia, nous n’avons même pas été présentés!”

Chapitre 1, page 8


“Elle toisa Ivy. «Y serez vous, mademoiselle Hisselpenny?»

Alexia se rebiffa contre sa mère, qui savait parfaitement que les Hisselpenny n’étaient pas assez titrés pour qu’on les invitât à un évènement aussi illustre. «Et quelle nouvelle robe porterez-vous mama? demanda-t-elle acerbe. Quelque chose de convenable, dans votre style habituel – une robe plus appropriée à une dame moitié plus jeune que vous?»”

Chapitre 8, page 225

8 commentaires sur “Chronique Livresque n°6 : Sans Âme (Gail Carriger)

  1. Ping: Bilan 2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s