Chroniques Livresques·Coups de Coeur·Edition Milady·Livres lus en Janvier·Maladie·Romance

Chronique Livresque n°4 : Avant toi (Jojo Moyes)

2


 💄👗 Présentation 👗💄


81qzy8o88ql

Titre : Avant toi

Titre d’origine : Me Before You

Langue d’origine : Anglais

Auteure : Jojo Moyes

Édition : Milady

Nombre de pages : 520

Date de Publication : Juin 2016

Prix : 7,90€

Résumé : Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

🐝


💄👗 Avis 👗💄


👗 Pourquoi as-tu acheté / lu ce livre ?

J’ai entendu parler de ce livre grâce au film et aux deux acteurs principaux Emilia Clarke (Lou) et Sam Claflin (Will). Je n’avais pas vu le film, mais je voulais acheter le livre en partie pour ces deux acteurs. Cette réaction m’a faite hésiter, parce que c’est une réaction un peu avant-toi-filmbête. Je me suis dis qu’il fallait vraiment que j’arrête de me jeter sur des livres dont je ne savais rien. J’ai donc décidé de voir le film, que j’ai adoré (je vous conseille vivement de le regarder d’ailleurs, il est très sympa). Puis, j’ai suivi les postes et les stories instagram de Camille de @thebooktimes, qui ne disaient que des bonnes choses sur ce livre. Donc je l’ai finalement acheté. Je l’ai commencé presque immédiatement, et l’ai fini pendant les jours suivants. Je l’ai adoré. Ce livre est plein de charme et d’humour. Les personnages sont extrêmement attachants, même si Will se comporte souvent, pour citer Lou, comme un gros « con ». Ce livre se révèle être bouleversant, poignant, qui nous fait passer par une grande palette d’émotions profondes et intenses. A lire absolument selon moi.

Ensuite, je tiens à dire que ce livre est une vraie leçon de vie. Il nous enseigne que tout peut arriver, de bonnes comme de mauvaises choses. Un jour, tout peu changer. Mais ce n’est pas l’enseignement majeur. La trame de l’histoire n’est pas une pleurnicherie du genre ‘préparez vous, la vie est horrible, vous pouvez vous prendre une moto dès que vous sortez de chez vous’. NON. Ce que dit ce livre, c’est que oui, tout peut arriver, il faut donc faire le maximum chaque jour pour accomplir ses rêves et faire de chaque moment quelque chose d’inoubliable. Will a eu une bonne vie avant. Il a vécu pour ses passions (certes, le fait qu’il soit riche aide beaucoup..). Il dit à Clarke qu’un jour, elle regrettera d’être restée dans cette petite bourgade de l’Angleterre, à faire la même chose chaque jour, sans vraiment rêver. Et CA, c’est la trame de l’enseignement du livre. VIVEZ, CAR TOUT PEUT ARRIVER. VIVEZ, POUR NE RIEN REGRETTER. VIVEZ, PARCE QU’ON NE SAIT PAS DE QUOI DEMAIN SERA FAIT. VIVEZ, CAR VOUS N’AVEZ QU’UNE VIE.

Je ne sais pas si ce que j’explique est clair (je suis presque sûre que non), mais j’espère que vous comprendrez au moins un peu ce que je veux dire. :3

💄 Le style d’écriture

me-before-you-1Le style d’écriture de l’auteure m’a beaucoup plu. Je l’ai trouvé assez doux, même quand elle exprime les pensées de Lou (qui peut parfois se montrer bien directe). J’ai adoré la dimension humoristique et directe (certaines discussions entre Will et Lou sont tordantes), mais aussi la partie « compliquée ». Les personnages, surtout Will, ne sont pas toujours simples. Et on voudrait parfois rentrer un bras dans le livre pour les secouer un peu. L’auteure semble en revanche avoir oublié que ses pauvres lecteurs ont des cœurs fragiles!

👗L’histoire et les personnages

J’ai bien aimé l’histoire, mais littéralement adoré les personnages. Will est un homme brillant, un requin en affaires et un grand sportif. Le clouer dans un fauteuil roulant est plutôt cruel. L’histoire tourne autour de lui, et de Lou. Lou, qui est très drôle, assez 20160602-1014-3-me-before-you-2015-thea-sharrock-457-photo-663x369maladroite et qui a un style vestimentaire pour le moins ‘particulier’, qu’elle a fini par adopté sûrement inconsciemment pour mettre un peu de couleurs dans sa vie monotones et bien réglée. Lou étant assez simple à cerner au début, j’avais un peu peur de tomber dans une routine ennuyeuse. Certes sa routine est largement plus qu’ennuyeuse, mais heureusement que Will vient chambouler un peu tout ça. Ils mettent d’ailleurs un moment à s’accepter l’un et l’autre, et c’est aussi quelque chose que j’ai beaucoup apprécié dans ce roman. Tout n’est pas rapide, et encore moins limpide. Et même si certains personnages sont agaçants, on les comprend. Il n’y a pas de grand méchant. Je n’apprécie pas particulièrement Patrick par exemple, d3a4bee3408257ed3b011e04bef4c55dmais le pauvre homme, on peut le comprendre un peu quand même. J’ai trouvé quelques passages avec la sœur de Lou un peu long, surtout qu’elle est particulièrement agaçante (et égoïste, et imbue de sa personne..) celle-ci, pour le coup, je préfère quand même Patrick. Quand à la fin, j’ai adoré. Elle est surprenante, belle, dure aussi mais je suis contente que ça se finisse comme ça. Je crois que l’histoire devait se finir comme ça.

Quoi qu’il en soit, j’ai hâte de lire la suite : ‘Après Toi‘. J’étais un peu hésitante au début, je ne trouvais pas que l’histoire nécessitait une suite. De plus, pour un livre aussi exceptionnel que celui-ci, une suite est assez inquiétante.. et qu’il elle ne me plaisait pas? Si ça ne correspondait pas à l’idée que je m’étais fait des personnages? Etc. Mais il y a quelques jours (29/01), Camille de @thebook.times a écrit sur son blog une chronique sur ‘Après Toi‘, destinée à rassurer les inquiets (dont je fais partie) quant à la suite de l’histoire. Si comme moi, vous avez lu le livre et vous hésitez à vous procurer la suite, je vous invite à aller lire sa chronique → ici (personnellement, ça m’a rassurée et convaincue de continuer 😉).

steal-the-look-louisa-clark-me-before-you-como-eu-era-antes-de-voce-roube-o-look-dropando-ideias-895x605

💄 Note : 5/5

Scénario : 5/5

Personnages : 5/5

Écriture de l’auteur : 5/5

Ressenti : 5/5

🐝


💄👗 Extraits Préférés 👗💄


— Est-ce qu’on a des ciseaux dans le sac ?
— Je ne sais pas, Clark. Croyez-moi si vous voulez, mais il m’arrive rarement de préparer les bagages.
Il n’y avait pas de ciseaux. J’ai jeté un coup d’œil derrière nous, dans les rangées où le public s’installait tranquillement ; certains bavardaient à voix basse, d’autres examinaient le programme. Si Will ne parvenait pas à se détendre, cette sortie promettait d’être gâchée. Je ne pouvais pas m’offrir le luxe d’un nouveau désastre.
— Ne bougez pas, ai-je dit.
— Pourquoi…
Avant qu’il ne puisse achever sa question, je me suis penchée, j’ai doucement écarté le col de sa chemise de son cou, posé ma bouche tout contre et coincé l’étiquette entre mes incisives. Il m’a fallu quelques secondes pour en venir à bout. Les yeux fermés, je me suis efforcée d’oublier son odeur d’homme fraîchement lavé, la sensation de sa peau contre la mienne, l’incongruité de ce que je faisais. Puis je l’ai sentie qui lâchait. J’ai relevé la tête et ouvert les yeux, triomphante, l’étiquette vaincue entre les dents.
— Je l’ai eue ! ai-je dit en retirant l’intruse de ma bouche pour la balancer entre les fauteuils.
Will me regardait bouche bée.
— Quoi ?
Je me suis retournée pour surprendre quelques spectateurs qui, subitement, se sont mis à trouver leur programme absolument fascinant. Puis je suis revenue à Will.
— Oh, allez. Ce n’est pas comme s’ils n’avaient jamais vu une fille jouer à mordiller le cou d’un monsieur.
Apparemment, j’étais parvenue à le réduire au silence. Will a cligné des yeux une ou deux fois, et paru sur le point de secouer la tête. Non sans un certain plaisir amusé, j’ai vu que son cou était devenu tout rouge.
— Je crois, ai-je dit en lissant ma robe, que nous devrions tous deux être contents que cette étiquette n’ait pas été dans votre pantalon.

Chapitre 12 ; p. 230-231


—Oh, c’était juste pour aider ma copine à tirer le meilleur de son boulot, a-t-il répondu. Rien de plus.
Incontestablement, il avait insisté sur le « ma ».
— Vous avez bien de la chance, a lancé Will à l’instant ou Nathan commençait à le sortir de la maison. Avec elle, le bain du soir est incomparable.

Chapitre 13 ; p.259

🐝

~

Et vous? Avez vous lu ce livre? L’avez vous apprécié?

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, et à bientôt! 😉

9 commentaires sur “Chronique Livresque n°4 : Avant toi (Jojo Moyes)

  1. Ping: Bilan 2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s